Serge Poliakoff, Composition au fond bleu, 1954, Musée des Beaux-Arts de Nantes

Serge Poliakoff, Composition au fond bleu, 1954, Musée des Beaux-Arts de Nantes
Serge Poliakoff, Composition au fond bleu, 1954, Musée des Beaux-Arts de Nantes

dimanche 26 novembre 2017

Le nom latin des champignons

A midi, après le marché, le ciel s'est déchiré, cela m'a décidé, je suis repassé à la maison prendre des chaussures de marche, j'ai rejoint Patrick et nous avons promené son chien fou dans la forêt d'après la pluie, son chien roux dans le feu des fougères, son chien fougueux la truffe en l'air, voir son chien joyeux faire un sort à chaque flaque, se rouler dans toutes les ornières, et le long des talus j'ai trouvé des chanterelles cendrées, un petit cèpe, un bolet bai, et c'est à toi que j'ai pensé, penché sur ces champignons tardifs. Les chanterelles cendrées c'était tout ce qu'il restait forêt de Marly, quand en novembre il avait gelé on en trouvait encore sous les feuilles des châtaigniers, on se piquait les doigts sur des restes de bogues, souvent elles étaient grosses, détrempées, les chanterelles cendrées, Cantharellus tubiformis, craterellus cyreneus, tu rirais que me reviennent les noms latins des champignons qu'à dix ans, érudit comme le sont les petits garçons sur les dieux grecs, les poissons d'eau douce, les bivalves, les papillons, les batailles de Napoléon, j'avais appris par centaines, qu'encore parfois me reviennent les noms, les noms latins des champignons que nous aimions.

1 commentaire:

  1. Traduction en Oc de Stéphane Lombardo:

    Lo nom latin dei bolets

    A miègjorn, après lo mercat, lo cèu s'es desfelengat, aquò me decidiguèt, tornère passar a l'ostau prene mei soliers per caminar, rejonhère Patrick puèi avèm permenat son chin baug dins la sèuva d'après la plueja, son chin ros dins lo fuec dei feuses, son chin afogat lo nas en l'ària, son chin joiós far un sòrt a cada lòna, se regolar dins totei lei robinas e lòng lei broas ai trobat de cantarèlas cendradas, un cèpe pichòt, un bolet robin, e es a tu que me pensère, penjat sus aquestei bolets tardiers. Lei cantarèlas cendradas èran tot çò que sobrava sèuva de Marly, quand, en novembre aviá gelat se'n trobava encara sota lei fuelhas dei castanhiers, se ponhaviam lei dets sus de sóbrias de pelós, sovent èran gròssas, trempas, lei cantarèlas cendradas, Cantharellus tubiformis, craterellus cyreneus, te ririás que me tornèsson lei noms latins dei bolets qu'a detz ans, assabentat coma o son lei dròlles subre lei dieus gregaus, lei pèis d'aiga doça, lei bivalves, lei parpalhons, lei batèstas de Napoleon, aviáu après per centenats, qu'encara de còpsm e tornan lei noms, lei noms latins dei bolets que nos agradavan.

    RépondreSupprimer