Tal Coat, Ponctué,1972

Tal Coat, Ponctué,1972
Tal Coat, Ponctué, 1972

vendredi 19 mai 2017

La peau du lait

Rien ne m'appartient, même pas le manque le vide que je m'acharne à circonscrire, qui me contourne et me déborde, lait brûlé sur le feu -tu n'aimais pas petite, la peau du lait qui se froissait sur les bords de la casserole, il fallait le passer, tu pouvais en pleurer, boire la peau du lait c'était le bord assuré de tes larmes, un drame d'enfant, de chocolat brouillé de phobies indistinctes. Le lait ce n'était pas l'image que je cherchais, mais celle qui t'a trouvée, que je n'attendais pas, toi, la peau du lait, je n'aimais pas le lait, peau ou pas, maman ne nous allaita pas, le lait, maigre ou gras, peu pour moi. Ces soirs où le manque me gagne, où le vide m'emplit, me dépossède du langage et du goût des fruits, rien ne m'appartient plus du temps que nous étions, goût de fraise des bois, jaune des corettes du Japon, si je t'écris c'est de guingois et parfois il me semble que je suis ce canard sans tête qui courait dans le champ de Denise, se survivant sans savoir pourquoi, se survivant pour quelques pas.

1 commentaire:

  1. Traduction en Oc de Stéphane Lombardo:

    La pèu dau lach

    Ren es pas mieu, manca la manca lo vuege que m'encanhe a circonscriure, que me contorneja e me desbòrda, lach cremat sus lo fuec - t'agradava pas pichona, la pèu dau lach que fronsissiá sus lei rebòrds de la caçaròla, o caliá passar, te'n podiás plorar, beure la pèu dau lach aquò èra lo rebòrd assegurat de tei lagremas, un drama de pichòt, de chicolat brolhat de fobias foscas. Lo lach aquò èra pas l'imatge que cercave, mai la que t'a trobada, qu'esperave pas, tu, la pèu dau lach, m'agradava pas lo lach, pèu ò pas, mair nos alachèt pas, lo lach, maigre ò gras, pauc per ieu. Aquestei seras que la mancança m'emplenís, me despossedís dau lengatge e dau gust de la frucha, ren non es pas pus mieu dau temps qu'eram, gust de maóssia, jaune dei coretas de Japon, se t'escrive es de travers e de còps me sembla que siáu aquesta aneda sensa cap que corriá dins lo camp de Denise, se subrevivent sensa saupre perqué, se subrevivent per quauquei pas.

    RépondreSupprimer